À Catillon-sur-Sambre, Claire Brouet, 31 ans, dirige l’entreprise Éric Brouet, spécialisée dans le négoce de produits métallurgiques. Un secteur d’activité réputé «masculin» dans lequel la jeune femme a su s’imposer.

Depuis une dizaine d’années, les femmes prennent le pouvoir au travail. Elles deviennent chefs d’entreprise, ou encore dirigeantes de grosse société… Aujourd’hui, elles vont encore plus loin en s’imposant dans des métiers jusque-là réservés aux hommes. Grâce aux avancées technologiques, les muscles ne sont plus un argument de taille… Claire Brouet, qui a pris la succession de son père à la tête de l’entreprise spécialisée dans le négoce de produits métallurgiques, fait partie de ces femmes qui n’ont pas froid aux yeux.

Le regard direct est aussi clair que l’eau d’un lagon. Claire Brouet, 31 ans, en impose très vite. Il suffit de l’écouter quelques minutes discuter avec un client pour se convaincre qu’elle connaît bien son métier. Cette jeune femme a bien sûr baigné toute sa vie dans cet univers. Après ses arrière et grands-parents, ce sont ses parents qui ont créé et dirigé depuis 1978 l’entreprise installée en bordure du canal à Catillon, le long de la route départementale 643. Si, au départ, ce n’était pas une évidence de travailler dans cet univers, aujourd’hui Claire ne regrette pas son choix.

« Je devrais me battre davantage pour réussir »

Après avoir effectué des études commerciales, Claire fait ses premiers pas dans la vie active dans le textile, en qualité d’acheteuse. Elle découvre le monde du travail, voyage en Asie, mais très vite, elle a envie d’indépendance. Elle décide donc de revenir à Catillon pour prendre la succession de son père. Passionnée par son projet, elle n’hésite pas à investir un terrain typiquement masculin. « Très vite, j’ai vu que, parce que j’étais une femme, je devrais me battre davantage pour réussir. »

Mais ce n’était pas le seul défi. Car travailler en famille n’est pas toujours facile, même si les parents sont heureux de cette transmission et n’hésitent pas à l’épauler. Seconde difficulté : convaincre les incrédules. Du client qui se demande pourquoi elle ne reprend pas plutôt un fonds de commerce « plus féminin », aux employés qui testent ses compétences techniques, « persuadés que dans la métallurgie, une femme ne pouvait que se planter », en passant par les fournisseurs…

Pour relever ces défis, elle a dû acquérir très vite des compétences dans tous les domaines de l’entreprise. Mais le jeu en valait la chandelle !

Son statut de femme parmi les hommes, c’était un « cap » à passer. « Je m’étais donné un an pour voir si je m’épanouissais dans mon travail. Le temps de l’intégration, le temps que mes collaborateurs comprennent que je suis là pour faire mon travail. Et puis le côté professionnel prend vite le pas sur le genre. Le fait que je sois une femme devient alors une caractéristique comme une autre », avance-t-elle.

Publicité parue dans différents magazines agricoles

Au cours de la cérémonie de vœux, Philippe Ducroux maire a tenu à mettre à l’honneur deux jeunes chefs d’entreprises de la commune : Claire Brouet et Cédric Cochet.

Claire Brouet dirige une entreprise de produits métallurgiques à Catillon. Elle a rejoint l’entreprise familiale début 2011 pour succéder à son père.

Après avoir passé son bac, Claire obtient un DUT techniques commercialisation à Valenciennes. Elle entre ensuite à « Sup de co » à Amiens, spécialité marketing et finance. Elle effectue quelques séjours à l’étranger, au Mexique et en Chine, et elle participe avec succès au rallye 4L Trophy en se classant troisième sur 1 000 participants. À la fin de ses études, elle obtient un contrat chez Global Textile Solution, à Tournai, en Belgique. Elle y occupe les fonctions de responsable comptes clients.

Aujourd’hui, elle gère avec enthousiasme la société familiale. « Il faut du courage, mais tu n’en manques pas, car la clientèle est à 99 % masculine. Ta force de caractère, ta forte personnalité et ton sens du commerce font de toi un chef d’entreprise respecté et respectable. Des projets sont même en cours pour développer et agrandir l’entreprise », souligna le premier magistrat. […]

Article paru dans « La voix du nord » : http://www.lavoixdunord.fr/region/catillon-sur-sambre-claire-brouet-une-femme-dans-un-monde-ia14b45239n2787161